Les lauréats des prix Vox populi

Lauréats 2021

Prix Coup de cœur

Primaire

Salabery-de-Valleyfield

À l’école alternative La Traversée, les députées et députés sont accompagnés par quelqu’un de très spécial tout au long de l’année : madame Démo Kratie. Ce personnage créé par le conseil est devenu une ambassadrice de sensibilisation pour toute l’école.

Cette année, le conseil s’est mobilisé pour mettre en place deux principaux projets. Le premier avait pour but de sensibiliser les élèves à la réalité des personnes sans-abri. Le conseil a diffusé des capsules vidéo sur le sujet et organisé une campagne de dons de foulards pour l’hiver et de confection de bracelets de l’amitié pour la Saint-Valentin. Le deuxième projet concerne la sécurité dans la rue en face de l’école. Le conseil a collaboré avec la direction, avec le conseil d’établissement et même avec la Sûreté du Québec (SQ) pour trouver des solutions. Certaines ont été mises en place, mais le conseil ne s’arrêtera pas là! Des démarches sont en cours avec la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, pour créer un passage pour piétons, et avec la SQ, pour qu’une policière ou un policier soit présent pour faire la circulation le matin.

Il y a une réelle qualité de réflexion dans les actions des élèves du conseil et un bel esprit de persévérance.

Félicitations au conseil d’élèves de l’école de La Traversée et à mesdames Suzanne Blouin et Sabrina Dubé, responsables du conseil.

Saint-Jérôme

La pandémie n’est pas une raison pour mettre la démocratie sur pause; l’école primaire Prévost l’a bien compris. Laurik, président élu en 2019, a proposé de reconduire le conseil d’élèves avec les anciens membres. Pour lui, il était important d’assurer la continuité de cette instance scolaire.

Pour mettre un peu de joie dans l’école, le conseil a organisé un « Jerusalema challenge », une danse devenue un phénomène mondial. De plus, l’environnement étant un sujet très important pour l’ensemble des élèves, le conseil a mis sur pied un projet de récupération de masques de procédure. Ils ont fait des démarches auprès de la mairie pour obtenir les bacs de recyclage; lorsqu’ils sont pleins, des parents les transportent à l’entreprise qui les récupère. L’entreprise a été choisie avec soin pour garantir une réutilisation maximale des matériaux récupérés.

Les élèves de l’école primaire Prévost ont fait preuve de résilience et son conseil d’élèves, de beaucoup d’autonomie. C’est la preuve qu’on peut aller très loin quand on croit fermement en la démocratie!

Félicitations au conseil d’élèves de l’école Prévost et à madame Lysiane Dallaire, responsable du conseil.

Rimouski

Cela fait seulement deux ans que l’école de la Rose-des-Vents met en place des mécanismes pour élire un conseil d’élèves, mais déjà, on sent l’engouement. Même si la créativité des membres a été mise à rude épreuve cette année, le conseil a réussi à organiser des activités respectant les règles sanitaires.

Le conseil d’élèves a mis en place un projet communautaire, en partenariat avec les Chevaliers de Colomb, afin de récolter des denrées non périssables pour les plus démunis. Il s’agit d’un beau geste en ces temps difficiles pour certains. Le conseil a également organisé le projet « zéro déchet » visant la sensibilisation au sujet de la surconsommation de plastique. Il a même instauré un concours de collations sans déchet. L’implication des membres du conseil dans ce projet démontre bien leur conscience environnementale et leur envie de faire leur part face à cet enjeu de société.

C’est en travaillant en équipe que les membres du conseil d’élèves sont arrivés à améliorer la qualité de vie de leur école et à faire une différence auprès de leurs camarades.

Félicitations au conseil d’élèves de l’école de la Rose-des-Vents ainsi qu’à madame Hélène d’Amours, responsable du conseil.

Secondaire

Saint-Charles-de-Bellechasse

L’école secondaire de Saint-Charles, c’est comme une grande famille où la démocratie occupe une place de choix. Chaque année, l’école investit beaucoup d’efforts afin d’organiser des campagnes électorales structurées. En temps normal, les professeurs libèrent les élèves du Parlement étudiant afin qu’ils puissent siéger sur du temps de classe. Évidemment, ce n’était pas possible cette année. Alors les membres du conseil se sont rencontrés de façon virtuelle tous les mardis soirs à 18 h. Ils ont démontré beaucoup d’assiduité, malgré la lassitude ambiante occasionnelle.

Même si cette année fut particulière, le Parlement étudiant a réussi à mettre en place un projet de récupération de masques de procédure. L’environnement préoccupe énormément les élèves du conseil et ceux de toute l’école. Il y a donc eu une grande mobilisation autour de ce projet, si bien que l’entreprise qui récupère les masques a dû intervenir plus tôt que prévu.

Cette année, les élèves du Parlement étudiant ont fait preuve de beaucoup de persévérance et de créativité pour maintenir la démocratie vivante.

Félicitations au conseil d’élèves de l’école Saint-Charles et à madame Josée Demers, responsable du conseil.

Deux-Montagnes

La polyvalente Deux-Montagnes est un milieu très diversifié, mais chacun trouve sa voix au conseil d’élèves! Le conseil fonctionne comme un parlement, avec des ministres (des élèves de deuxième cycle) et des sous-ministres (des élèves de premier cycle).

Malgré le contexte de pandémie, le conseil a été très actif. Chaque comité a organisé des activités : décoration à l’occasion des fêtes comme l’Halloween ou Noël, collecte de paniers de Noël, invitation à préparer des plats santé pour le mois de la nutrition, etc. Le comité sur l’environnement s’est montré particulièrement engagé, avec la mise en place d’un projet de compostage et de corvées de ménage. Les élèves du comité travaillent également à un projet d’amélioration du terrain de leur école; ils ont fait appel à M. Benoît Charrette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, qui est député de Deux-Montagnes, ainsi qu’au maire de leur municipalité pour ce projet.

Bref, le conseil de la polyvalente Deux-Montagnes n’a pas ralenti la cadence durant la pandémie. C’est la preuve qu’avec de la créativité, de beaux projets peuvent voir le jour, peu importe les défis auxquels nous faisons face.

Félicitations au conseil d’élèves de la polyvalente Deux-Montagnes ainsi qu’à madame Sylvie Charbonneau et à monsieur Philippe Cliche, responsables du conseil.

Québec

Avec les années, le conseil d’élèves de l’école de la Seigneurie est devenu de plus en plus populaire : les jeunes souhaitent de plus en plus y participer. Cette année n’a pas fait exception, malgré la pandémie et les rencontres virtuelles.

Le conseil fonctionne comme un parlement et ses ministères ont été très actifs, cette année : organisation d’activités thématiques à l’occasion du carnaval ou de la Saint-Valentin, montage de A à Z d’un projet de balado, amélioration du recyclage, etc. Le conseil a porté une attention toute spéciale aux finissantes et finissants. Puisque ces derniers ne peuvent pas célébrer la fin de leur parcours scolaire comme à l’habitude, leur ministère a organisé plusieurs activités spécialement pour eux. Il demeure important de souligner cette étape de vie.

L’école de la Seigneurie n’a jamais manqué de volontaires pour faire partie du conseil d’élèves. On sentait l’engouement dans les rencontres virtuelles. Il s’agit d’un exploit, en ces temps où tout se déroule en ligne!

Félicitations au conseil d’élèves de l’école de la Seigneurie et à mesdames Vicky Grondin et Karine Giroux, responsables du conseil.

Mentions honorifiques

Primaire

Montréal

Comptant plus de 800 élèves, cette école primaire fonctionne littéralement comme un petit village. Chaque classe a une déléguée ou un délégué : 20 élèves siègent au Grand Conseil. Cette année, le conseil s’est mobilisé pour faire oublier la COVID à ses camarades.

Les membres du conseil ont d’abord mis en place une brigade d’animation pour dynamiser les récréations. Ils ont également produit des capsules vidéo sur la plateforme TikTok pour promouvoir certains comportements du code de vie. Enfin, chaque vendredi, le Grand Conseil offre des suggestions de musique francophone aux « villageois ». C’est une belle façon de mettre en lumière les talents de nos artistes québécois et de faire de belles découvertes!

La majorité des membres du conseil d’élèves de l’école Cardinal-Léger a voté pour la participation aux prix Vox populi. La bourse lui permettra de mettre en place un projet de création d’une monnaie scolaire.

Félicitations au conseil d’élèves de l’école Cardinal-Léger ainsi qu’à madame Cécilia Roy et à monsieur Laurent Venne, responsables du conseil.

Roberval

Cela fait plus de 15 ans qu’un conseil scolaire est élu à l’école Notre-Dame. On peut réellement dire que la démocratie est bien implantée dans cette école.

Comme plusieurs autres membres de conseils, cette année, les élèves élus ont dû faire face aux défis qu’entraîne la pandémie pour se réunir. Grâce aux plateformes virtuelles, ils ont tout de même développé un projet lié à la sécurité des élèves. En collaboration avec la Municipalité de Roberval, le conseil a créé une capsule vidéo dans le but d’informer tous les élèves d’une nouvelle règlementation en vigueur pour améliorer la sécurité des jeunes dans les rues avoisinantes – un projet qu’ils ont d’ailleurs soumis au concours OSEntreprendre.

Félicitations au conseil d’élèves de l’école Notre-Dame et à madame Mireille Laroche, responsable du conseil.

Laval

Le conseil d’élèves est une instance bien ancrée dans la vie scolaire de l’école Marc-Aurèle Fortin. Il est impliqué dans plusieurs processus de décision, comme les couvertures d’agenda ou le nouveau logo de l’école, et il consulte régulièrement les autres élèves. Le conseil bénéficie aussi d’un grand soutien de la part de la direction, qui assiste à chaque rencontre.

Cette année, le conseil a travaillé à la promotion des valeurs ou des comportements positifs auprès des élèves afin d’améliorer le vivre-ensemble. Chaque mois est associé à un thème, comme l’autonomie, la persévérance, la politesse, etc. Chaque semaine, les adultes de l’école peuvent distribuer des billets de félicitations aux élèves qui incarnent ce thème. Un tirage est ensuite effectué parmi les élèves qui ont reçu un billet et leur photo est affichée sur le tableau d’honneur. C’est une belle façon d’ajouter une touche de civisme au quotidien.

Félicitations au conseil d’élèves de l’école Marc-Aurèle-Fortin et à madame Fanny Leblond, responsable du conseil.

Secondaire

Laval

Chaque année, l’école d’éducation internationale de Laval élit une centaine de déléguées et délégués, c’est-à-dire deux représentants par classe. C’est toute une délégation! Une élection est ensuite organisée pour constituer le conseil d’élèves, qui est composé d’une quinzaine de membres.

Cette année, le conseil d’élèves a dû réviser ses façons de faire pour s’adapter à la situation pandémique. Il a créé des comités pour travailler sur différents projets et a établi des rencontres hebdomadaires. Les élèves élus ont créé des vidéos sur divers sujets, comme le programme PEI, l’accueil des jeunes venus passer les examens d’admission et la présentation des rôles et des responsabilités de chaque comité du conseil. En plus des activités organisées lors des fêtes ou des événements, le conseil a également travaillé au changement du code vestimentaire.

La pandémie n’a pas eu que de mauvais côtés pour le conseil de l’école d’éducation internationale de Laval : ce fut l’occasion, pour ses membres, de restructurer leur façon de faire et, ainsi, s’améliorer.

Félicitations au conseil d’élèves de l’école d’éducation internationale de Laval et à madame Émilie Charest-Brien, responsable du conseil.

Québec

En cette année exceptionnelle, la mobilisation du conseil d’élèves de l’école Joseph-François-Perrault est digne de mention. Dès le début de l’année, le Parlement étudiant a défini des dossiers prioritaires et s’y est attardé.

Pour la première fois, cette année, le conseil a obtenu l’autorisation, pour les élèves, de manger dans leur classe dès le début de l’heure du dîner. Cette demande revenait d’année en année et elle a enfin connu son dénouement. Un autre dossier prioritaire était l’écologie. Les élèves du Parlement ont organisé plusieurs activités lors de la semaine thématique « Perrault Écolo ». Puis, ils se sont attaqués à la problématique de la récupération des masques de procédure. Pour ce faire, ils ont écrit une lettre au premier ministre, M. François Legault, dénoncé la situation dans les médias et même parlé au ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, lors d’une rencontre.

Quelques élèves du Parlement ont aussi fait partie du projet Espace collectif JFP, un projet d’aménagement de place publique sur les terrains de l’école, en partenariat avec plusieurs entreprises et organismes de Québec. Ce beau projet, initié il y a quelques années, a pu voir le jour.

Félicitations au conseil d’élèves de l’école Joseph-François-Perrault ainsi qu’à madame Doreen Perreault et à monsieur Alexi Émond, responsables du conseil.

Montréal

Comment distinguer les jeunes qui s’impliquent dans le conseil d’élèves de l’école Saint-Luc? Facile : ils ont un polo distinctif!

Comme beaucoup d’autres élèves, cette année, les membres du conseil ont dû apprendre à collaborer à distance. Malgré cela, ils ont mené de très beaux projets. Entre autres, ils ont organisé une grande consultation sur les uniformes scolaires et suggéré des modifications pour l’an prochain. Les élèves élus se sont également penchés sur la revitalisation de leur cour intérieure. Dès ce printemps, des jardins ainsi qu’une scène seront aménagés. Finalement, le conseil a créé un compte Instagram pour mieux communiquer avec les autres élèves. Grâce à ces divers projets, les élèves du conseil ont appris à monter des budgets et des échéanciers et, surtout, à les respecter.

Félicitations au conseil d’élèves de l’école Saint-Luc et à monsieur Charles Bentana, responsable du conseil.