2018-10-11

Notre équipe de formation sur la route

Au cours des prochaines semaines, les formatrices et les formateurs du programme Vox populi parcourront des kilomètres pour aller à la rencontre des jeunes élus. Nous vous proposons le portrait d’une équipe motivée à faire vivre la démocratie à l’école.

Valérie Picard-Lavoie

Vous en trois mots : Passionnée, impliquée et… distraite!

À quelques jours de partir, je me sens : Fébrile et impatiente d’expérimenter le matériel Vox Populi élaboré avec tant de soin durant tout l’été. Je me sens chanceuse d’avoir la possibilité de rencontrer des jeunes de partout au Québec. J’ai hâte de rechausser mes vieilles pantoufles et de partir à la rencontre de ces jeunes qui incarnent la démocratie dans les écoles du Québec.

Mon plus beau souvenir d’école : Être brigadière à l’école primaire, faire partie du stage band de l’école et participer à la troupe de théâtre à l’école secondaire sont des expériences qui m’ont permis d’être la personne que je suis aujourd’hui.

Mon défi de formatrice : Concilier les nombreux déplacements avec ma vie familiale (je suis mère de trois jeunes enfants!), mes études et mes implications personnelles (je suis membre d’un comité de parents de l’école ainsi que du conseil d’administration d’une organisation de coopération internationale de mon quartier).

Mon message aux conseils d’élèves : Je souhaite les féliciter d’avoir été élus par leurs pairs et leur dire que j’ai beaucoup d’admiration pour eux. Ils ont eu le courage de se présenter et de s’engager à représenter les intérêts des personnes de leur école et à la faire évoluer positivement.

Daniel Beaurivage

Vous en trois mots : Vif, communicateur et positif.

À quelques jours de partir, je me sens : En pleine possession de mes moyens! J’ai hâte de revoir des écoles que j’ai visitées l’an dernier et d’en découvrir de nouvelles.

Mon plus beau souvenir d’école : Au primaire, c’est moi qui avais remporté le concours organisé par le conseil d’élèves pour trouver le nom du journal étudiant à saveur environnementale : Bulle d’air. Bon! Le titre me semble moins convaincant aujourd’hui, mais je me rappelle que c’était très valorisant comme expérience.

Mon défi de formateur : La route. En tant que gars de la ville, je me déplace toujours à pied ou en bus. L’automne représente pour moi un défi, parce que ça implique de parcourir de longues distances dans des contrées inconnues, parfois dans le trafic et avec des conditions routières pas toujours optimales. Heureusement, chaque fois que j’arrive dans une école, le dynamisme des conseils que je rencontre me fait oublier rapidement ces longues heures de déplacement.

Mon message aux conseils d’élèves : On veut entendre parler de vous tout au long de l’année! Les formations sont toujours des occasions de rencontres exceptionnelles avec des élèves et des responsables dynamiques et engagés. Écrivez-nous, appelez-nous, racontez-nous vos bons coups, vos enjeux et comment vous les avez surmontés!

Philippe Brassard

Vous en trois mots : Énergique, curieux et déterminé.

À quelques jours de partir, je me sens : Fébrile! J’ai hâte de rencontrer les jeunes et de sillonner les belles routes du Québec!

Mon plus beau souvenir d’école : Mes années d’improvisation au secondaire. On était une trentaine de jeunes extravertis et on tripait avec notre coach, le responsable à la vie communautaire. On mettait du pep dans l’école tout en étant très disponibles pour les initiatives des autres élèves. Par exemple, un groupe d’élèves avait réussi à mettre en place un système de compostage à la cafétéria. Il voulait éduquer les élèves sur le tri de leurs déchets. Alors il nous avait approchés pour qu’à la mi-temps des matchs d’impro, on organise un sketch humoristique pour expliquer le système de tri. Leur idée avait fonctionné à merveille! La démocratie, c’est aussi cela : un mode de vie associatif où les membres d’une même communauté se rencontrent pour partager leurs intérêts.

Mon défi de formateur : Sortir de ma tête pour être à l’écoute des jeunes.

Mon message aux conseils d’élèves : J’ai été élu président de mon école en 3e secondaire aux côtés de deux de mes amies. On était trois co-porte-paroles. C’était avant-gardiste. Ce que j’en retiens, c’est que l’on prenait nos mandats avec beaucoup de sérieux tout en nous amusant. Alors, amusez-vous… avec sérieux!

Élyse Bolduc

Vous en trois mots : Discrète, méthodique et dévouée.

À quelques jours de partir, je me sens : Fébrile et emballée! En fait, je me trouve vraiment privilégiée d’avoir l’occasion d’aller à la rencontre de jeunes qui veulent faire une différence dans leur milieu scolaire.

Mon plus beau souvenir d’école : Je conserve des souvenirs mémorables de mes cours de biologie avec sœur Rose qui, selon ses dires, n’était pas un sucre bien que son nom finisse par « ose ». Eh oui, vous l’aurez deviné : la prof de bio dans les aventures d’Aurélie Laflamme, c’était la mienne!

Mon défi de formatrice : Je dois avouer que je n’ai absolument pas le sens de l’orientation! Ce sera donc un défi pour moi de me retrouver dans de nouveaux endroits. Heureusement, la technologie me sera d’une grande aide pour sillonner les routes du Québec. Je suivrai attentivement les directives de mon GPS.

Mon message aux conseils d’élèves : Félicitations à tous les jeunes élus pour votre implication dans votre milieu! Je vous souhaite une belle aventure cette année. Je suis convaincue que vous allez jouer votre rôle d’élu avec brio! J’espère retrouver plusieurs d’entre vous à l’activité récompense de Vox populi, à l’Assemblée nationale, à la fin de l’année scolaire.